Idées de visites: Mine de mercure à Idrija

A 60 km de Ljubljana, vous trouvez une petite ville d’Idrija, connue pour sa mine de mercure, la deuxième plus grande du monde. Selon la légende, un fabriquant de seaux trouva du mercure liquide dans une source près du village en 1497 et l’excavation du métal commença seulement quelques années après sa découverte.

Le mercure, le seul métal à l’état liquide, a été utilisé pour fabriquer des thermomètres, de nombreux remèdes, miroirs, pour amalgamer l’or, l’argent et d’autres métaux,  dans la production des lampes fluorescents comme conducteur, en homéopathie et dentisterie.  A cause de sa toxicité, le mercure est interdit Europe depuis 2011.

Après 500 ans de l’exploitation la mine à Idrija a fermé sa porte, mais aujourd’hui c’est encore possible de visiter les niveaux supérieurs de la mine, les «puits d’Antoine ».

En arrivant, les visiteurs suivent en multi vision l’histoire de la mine. Vêtus d’un manteau vert-noir et une casquette, vous entrez dans le monde souterrain pour observer les coins cachés, le précieux minerai de cinabre et les gouttes de mercure, les méthodes d’exploitation des mines.

Entrée dans la mine à 10 h et à 15 h, en weekend aussi à 16 h. Les horaires peuvent  varier selon la saison, alors il vaut mieux  vérifier l’ouverture.

Depuis juin 2012 Idrija est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Mine de mercure Idrija 2   Mine de mercure Idrija1   Mine de mercure Idrija 3  Mine de mercure Idrija 4

1 réflexion au sujet de « Idées de visites: Mine de mercure à Idrija »

  1. J’ai adoré la visite de cette mine. On s’y croirait !

    Le tout début de la visite, lorsqu’il y a l’appel des mineurs est impressionnant ! A vivre !

    A l’occasion de cette visite, j’ai pu apprécier le poids du mercure ! C’est juste hallucinant la densité de ce métal liquide !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Skimlinks Test